Sep 272015
 

 

Je vous ai partagé récemment sur ma page Facebook cet article traitant de l’importance de l’attachement secure pour les enfants :

Je m’efforcerai ici de vous répondre le plus clairement possible sans entrer dans les détails de ce concept très compliqué.

Cet article a comme objet d’expliquer l’importance des gestes de bienveillance envers votre bébé dès tout petit et non d’entrer dans les questions d’ordre psychologiques approfondies. Il explique l’importance de ce socle stable dans la constitution de la personnalité de l’enfant ainsi que dans ses interactions sociales. Les attitudes des parents envers leur enfant ainsi que leur mode d’éducation ont un rôle central dans les comportements de leur petit et son évolution.

 

La théorie de l’attachement développée par John Bowlby et Mary Ainsworth à la fin des années 70 est assez complexe à expliquer en quelques lignes.

Pour résumer de manière assez grossière, le type d’attachement d’un enfant a été évalué en fonction de sa réponse à une situation donnée de séparation répétitive d’avec leur mère. Les chercheurs ont pu déterminer chez ces enfants trois grands types de réactions qu’ils ont mises en lien avec le comportement de leur mère à leur égard.

L’attachement secure est le premier, celui qui concerne la majorité des enfants, il correspond aux enfants dont le parent a une réponse régulière et adaptée aux besoins de l’enfant : l’enfant peut manifester un besoin, il sait que son parent y répondra. Cette attitude parentale permet à l’enfant d’explorer son environnement et d’interagir avec lui en sachant qu’il pourra demander de l’aide lorsqu’il en aura besoin.

Les deux autres types d’attachement sont dits insecure évitant et insecure ambivalent. Je ne rentrerai pas dans les détails. En bref, il s’agit d’une forme d’adaptation de l’enfant à son environnement et aux situations anxiogènes (des enfants exposés très tôt ou de manière répétées à un deuil ou à une séparation par exemple), l’enfant se sentira donc moins en sécurité et pourra donc développer un comportement plus méfiant voire évitant ou aura du mal à être réconforté.

Ce qui est rassurant c’est que le mode d’attachement n’est pas définitif, il peut évoluer d’un type d’attachement à un autre. Les enfants ayant subi des difficultés peuvent donc par la suite développer un attachement secure, le contraire est également vrai.

Ces notes permettent d’éclairer un peu la différence entre les types d’attachement mais en aucun cas d’établir un pseudo « diagnostic ».

 

« Un bébé n’a pas besoin d’un environnement parfait pour grandir; il n’a besoin que des attentions et de l’amour de son entourage, que celui-ci réponde à ses besoins. En offrant bienveillance et écoute à votre enfant, c’est au monde que vous l’offrez car tout enfant dont les besoins sont satisfaits reproduit cette bienveillance autour de lui ».

 

Sources :

http://www.ipubli.inserm.fr/bitstream/handle/10608/140/?sequence=14

http://www.persee.fr/doc/enfan_0013-7545_1983_num_36_1_2798

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)

error: contenu protégé