Juil 172015
 

Nous en discutions ce matin avec une maman : il n’est pas toujours facile d’accueillir ce qui vient de notre enfant humblement, sans en vouloir plus et encore (en projetant toutes nos attentes).

Il est parfois difficile de savoir accepter que ça n’est pas le moment, maintenant.

Si vous vous laissez surprendre par votre enfant vous vous apercevrez souvent qu’il était bien présent, à sa manière.

Vous observerez combien il a su entendre et intégrer sans en avoir l’air…

Laissez vous convaincre des capacités prodigieuses de votre enfant!

FreshPaint-FdecranZA9-2015.07.18-03.47.33 (2)

Une citation de Janusz Korczak que j’affectionne particulièrement :

« Vous dites : C’est épuisant de s’occuper des enfants. Vous avez raison. Vous ajoutez : Parce que nous devons nous mettre à leur niveau. Nous baisser, nous pencher, nous courber, nous rapetisser. Là, vous vous trompez. Ça n’est pas tant cela qui fatigue le plus, que le fait de devoir nous élever jusqu’à la hauteur de leurs sentiments. De nous élever, de nous étirer, nous mettre sur la pointe des pieds, nous tendre. Pour ne pas les blesser. »

Prologue de « Quand je redeviendrai petit ».

Et vous, qu’en pensez-vous?

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)

error: contenu protégé